Presented by TTI
 
email
+1 (919) 883-5180

home-accueil 

Textes critiques - Critical texts 

Surréalisme / Surrealism: Since 1959

Transition 1979-1982  

Art spiritualisé / Spiritualized Art: Since 1982         II     III    IV    

Travaux vacances / Impressionism

Watercolors

Press clips

Publications

Links

Recent exhibit

catalogue 2001

catalogue 1999

the book 1989

em portuges

en espa?ol

Deutch

Nederlands

Hit Counter
 

With/Avec Paul DelvauxSt. Idesbald 1980  
 
      Bibliographie
Biography

Bossut, Yves: Né à Mont-sur-Marchienne,près de Charleroi, Belgique, 1941.

l'oeuvre du peintre s'articule suivant trois directions:

D'abord la voie du surréalisme pur, alors qu'il participe aux activités du groupe surréaliste dit "de Bruxelles" (1959-1979, (Scutenaire, Hamoir, Mariën, Gutt, etc.). C'est en 1959 à la Cambre qu'il rencontre pour la première fois Paul Delvaux qui l'encourageà peindre et plus tard préfacera un de ses livres. Grâce au groupe surréaliste, il rencontre tous les grands peintres et auteurs qui ont marqué le mouvement : S. Dali, Magritte, De Chirico, René Char, Marcel Mariën, etc. Une importante partie de l'oeuvre d'Yves Bossut continue d'explorer cette voie, comme cet ouvrage en témoigne.

La seconde direction est l'Art Spiritualisé , qui est vraiment une découverte originale de l'artiste: C'est l'introduction d'une idée poétique, issue de l'imaginaire surréaliste, mais transcrite dans une manière de peindre soutenue par les valeurs rétiniennes, où le "faire artisanal" retrouve son importance. Un art de peindre perçu comme une activité qui part de l'esprit, passe par le coeur et se prolonge dans la main, les troisà foyersà inséparables pour constituer,à juste titre, une oeuvre d'art vraie. C'est une volonté de rattachement au tronc mill'naire de la peinture, enrichi par la culture du XXe siècle, et traduite particulièrement par l'exaltation de la puissance de l'inconscient et de sa libertéonirique. On peut parler,à juste titre, d'appel aux symboles,à la tendresse,à l'anecdote, sources de poésie honnies par l'académisme deà l'Artistiquement correctà qui terrorise la seconde moitié du XXe siècle.

La troisième direction de l'oeuvre est constituée par les " tableaux de vacances ." Il s'agit d'une somme d'études réalisées par l'Artiste, le plus souvent d'après nature. C'est une peinture de sensation, d'émotion directe, transcriteà la hâte le plus souvent, pour le plaisir de l'oeil, pour la joie de la couleur. Et les bonnes trouvailles, comme les "gammes" d'un pianiste, servent souventà parfaire les travaux surréalistes ou d'art spiritualisé.

Pour  Bossut,"L'Art vrai" a un contenu profond et universel. Sa fonction est de rendre les gens plus heureux, dans un langage accessibleà tous parce que parlant aussi bien au coeur qu'à la tête et par une volonté d'élever l'âme vers la beauté. l'Art doit aiderà atteindre le bonheur en stimulant l'imaginaire du spectateur par l'idéalisation de son quotidien. Montrer ce qui est, avec la poésie qui s'y cache; la poésie  comme vocation spirituelle qui donne tout son sensà la vie. 

oeuvres dans des collections privées et publiques, notamment aux musées Royauxà Bruxelles, section surréalisme belge. Yves Bossut a illustré de nombreux textes et poêmes de ses amis surréalistes  et collaboré à de nombreuses publications. De nombreux écrivains et artistes ont écrit sur son oeuvre. Citons-en quelques uns :  

"Vous seriez au bout de vos peines car l'oeuvre de Bossut est un jardin. C'est la raison pourquoi des amateurs de peinture s'imaginent qu'elle n'est pas une, égale, constante, régulière, continue, méthodique, ordonnée. Si pourtant, elle est tout cela, immuable dans sa diversité si on consent à la tenir pour le jardin qu'elle est. Dans un jardin, près d'un massif coléreux de roses, une touffe de violettes vous apaise, entre une rocaille de rhododendrons et une forteresse de dahlias voici des bleuets puis les coquelicots qui jouent dans le vent, près des brocolis confortables mais biscornus, les pavots mérissent des rêves aimables ou des cauchemars énormes; et sur ce mur à demi ruiné voici les giroflées qui sentent si bon. Dans le jardin de Bossut, la grâce est la complice de la puissance."

Louis Scutenaire

"Me voici combl'e par cette poésie  transcendantée par la pureté de la forme et de l'esprit.

Mes voeux les plus ardents vont vers vous, créateurs de la beauté. Comme il m'est doux de vous serrer tous deux dans mes bras en vous criant que la vérité de votre art transfigure.

Baisers - Baisers - Baisers"

Akarova (pour Yves Bossut et Véronique Hébert.)

"Je suis le regard et je suis l'horizon, je suis le buvard et l'océan, je suis le foetus de l'homme de paille réchauffé par le soleil insomniaque. Je trie les grains de sable et les grains de beauté. Je suis seul, je suis nu, je suis mort; je m'appelle tantôt Yves Bossut tantôt Marcel Mariën."

Marcel Mariën

"Yves Bossut, mains venues"

René Char  

Bossut, Yves: born in Mont-sur-Marchienne, close to Charleroi, Belgium, 1941.  

The work of the painter evolves in three directions:

Pure surrealism while very active from 1959 to 1979 in the surrealist group entitled "from Brussels" (with Scutenaire, Hamoir, Mariën, Gutt, etc.). During his architecture studies at "La Cambre," he first met Paul Delvaux in 1959, who encouraged his painting and later prefaced one of his books. Thanks to this group, he met the great painters and authors who marked the surrealist movement: S. Dali, Magritte, de Chirico, René Char, etc. An important part of Yves Bossut's work continues to explore this path, as evidenced in this exhibit.

Spiritualized Art introduces a visually captivating poetic ideaà as with surrealism - where craftsmanship reaffirms its importance. This artistic coalescence moves from the mind, through the heart, and to the hand, the three indivisible "hubs" required to generate a masterful artistic expression. It asserts the power of the unconscious introduced by the surrealists and enriched by twentieth century culture. A visionary translation and exaltation of the unconscious and its call to symbols, tenderness, anecdote, and poetry previously ignored by the academic rigors of the second half of the twentieth century.

Impressionistic works. Ingenuous in nature, purely for the pleasure of the eye, the joy of color, and the serenity of the mind. Just like the pianist's scales, these spontaneous and innocent plays of artistic discovery help initiate and perfect both his surrealist and spiritualized endeavors. 

For Bossut, "true art" has a deep and universal content. It evokes emotions, brings joy , using a language immediately accessible to the unconscious, thereby joining the heart and intellect, and elevating the soul toward beauty. Through its imaginative properties, art stimulates the spectator to envision every day life from a different perspective. This exposure enables the viewer to experience the hidden poetry and beauty in all things.

Numerous pieces are in private and public collections, namely in the "Belgian surrealism" section of the Royal Museums of Fine Arts in Brussels. Yves Bossut has illustrated many texts and poems by his surrealist friends and collaborated on numerous Publications. Many writers and artists have written about his work, including the following:  

"Your suffering is over because Bossut's work is a garden. That's why painting aficionados don't think of it as whole, equal, constant, regular, continuous, methodical, ordered. Nonetheless yes, it is all that, immutable in its diversity if one assents to take it for the garden it represents. In a garden, near a furious rose bush, a patch of violets appeases you. Between the rocky rhododendron landscape and the dahlia's fortress, the bluebonnets and the corn poppies play with the wind.  Next to the cozy but lopsided broccolis, the poppies are ripening courteous dreams or gigantic nightmares. And on top of this half ruined wall stand the wall-flowers smelling so good. In Bossut's garden, grace is the accomplice of power."

Louis Scutenaire

"Here I am, thrilled by this transcendented poetry, by the purity of the shape and the soul. 

My most heartfelt wishes go to you, creators of beauty. How sweet for me to hold you both in my arms and to shout at you how much the truth of your art transfigures.

Kisses - Kisses - Kisses"

Akarova (For Yves Bossut and Véronique Hébert)

"... I am the look and I am the horizon; I am the blotter and the ocean; I am the fetus of the subservient reheated by the sleepless sun. I sort sand grains and beauty spots. I am alone; I am naked; I am dead. I call myself sometimes Yves Bossut sometimes Marcel Mariën."

Marcel Mariën

 

"Yves Bossut, hands have come

René Char